Education bienveillante Expand

Education bienveillante

Nouveau

Pourquoi parler d'éducation bienveillante, positive sur Carnet de Bonne Santé ? Quels en sont les bienfaits sur notre santé et celle de nos enfants ? L'éducation bienveillante, encore appelée éducation ou accompagnement positif, parentalité bienveillante... vise à accompagner un enfant dans ses apprentissages, en prenant en compte qu'il n'est, justement, qu'un enfant.

Plus de détails

0
0/5 - 0 commentaire(s)

L'éducation bienveillante, encore appelée éducation ou accompagnement positif, parentalité bienveillante... vise à accompagner un enfant dans ses apprentissages, en prenant en compte qu'il n'est, justement, qu'un enfant. Elle s'adresse aux parents comme aux autres personnes qui entourent les petits : assistantes maternelles, enseignants, éducateurs...

La pédiatre Catherine Gueguen nous explique les effets de la bienveillance sur le développement des enfants :

Les principes de l'éducation bienveillante reposent souvent sur les observations faites historiquement par Maria Montessori, Célestin Freinet, Rudolph Steiner, Loris Malaguzzi... et aujourd'hui soutenues par les découvertes faites dans le domaine des neurosciences.

Par exemple, on sait ainsi :

- Que le cerveau d'un jeune enfant n'est pas encore mature, qu'il ne sait pas gérer ses émotions (il commencera à l'être vers 6 ans seulement...). Les recherchent scientifiques montrent que la bienveillance et l'empathie favorisent la maturation du cortex préfrontal.

- Qu'il apprend, et qu'il a besoin de plus ou moins de temps pour cela. Certaines infos vont être acquises de suite, pour d'autres il aura besoin de répéter l'apprentissage, parfois longtemps...

- Qu'il a ses propres envies (ou non envies). Manger, dormir, sortir... Ses besoins ne collent pas toujours au planning qu'on aurait besoin de lui imposer... La bienveillance éducative incite à respecter ces besoins.

Que c'est un être vivant à part entière, et qu'on ne prend pas assez cela en compte sous prétexte qu'il est petit... Quand on vient le chercher en plein milieu d'un jeu, si insignifiant nous semble-t-il, n'est-ce pas normal de déclencher une réponse négative de sa part ? Quel adulte aimerait se voir fermer son livre au milieu d'un chapitre, éteindre la télé au milieu d'un film... Prévenir, quelques minutes avant, qu'on va bientôt devoir arrêter les activités en cours, c'est s'éviter un moment difficile...

"A cet instant précis, j'ai cessé de voir en lui un être humain comme les autres" nous explique Marshall B. Rosenberg, dans son livre "Elever nos enfants avec bienveillance". Ce petit ouvrage, parfaitement abordable financièrement, donne une première approche très intéressante pour qui veut en savoir plus sur l'éducation bienveillante.

%C3%A9lever%20nos%20enfants.jpg

Dans le domaine de la parentalité bienveillante, nous discutons beaucoup, nous négocions souvent pour arriver à notre but en respectant les besoins des deux parties. Ça ne marche pas à tous les coups, évidemment. Mais c'est beaucoup plus agréable que le passage en force. Et c'est là qu'intervient le lien avec la santé : moins d'énervement, moins de crises, c'est moins d'adrénaline, si mauvaise pour nos coeurs à tous...

Et parsemer tout ça de bisous et de câlins, c'est bon pour notre ocytocine !

Alors évidemment tout ne vient pas en un claquement de doigts. Le chemin est parsemé d'embûches, il faut composer avec les humeurs de chacun... Pour trouver une piste de résolution d'un conflit ou pré-conflit, je me demande souvent comment je réagirais si j'étais à sa place, en tenant compte du fait qu'il n'a ni mon sang froid, ni mon expérience pour traiter l'information. Cela aide vraiment à voir les choses autrement, et à comprendre les réactions de ce petit bout en formation. Mais je m'aperçois que mes réactions deviennent de plus en plus adaptées et cohérentes, et qu'en grandissant, mon fils s'exprime lui aussi en ce sens. C'est un bonheur de le voir évoluer ainsi :)

Aucun commentaire pour le moment


Ajouter un commentaire